Breaking News sa race
Accueil » Fait divers » Cette photo va coûter 770 000 000 € aux Loubavitch !

Cette photo va coûter 770 000 000 € aux Loubavitch !

« C’est la catastrophe ! » résume Rav Grinsztajn, le porte-parole du mouvement Loubavitch, « jamais nous n’arriverons à payer cette somme même si nous nous serrons le gartel ».

RabbiLoubavitch

La justice a tranché après une longue procédure juridique entre le mouvement Loubavitch et les enfants de Moshé Greenberg (décédé en 1997) qui était le photographe officiel du dernier Rabbi de Loubavitch, Menahem Mendel Schneerson. Le mouvement Loubavitch devra verser 770 millions d’euros aux enfants Greenberg au titre des droits d’auteur.

Selon le contrat établi entre le photographe et le mouvement Loubavitch, il était prévu que toutes les photos du Rabbi de Loubavitch puissent être exploitées gratuitement tant que leur auteur, Moshé Greenberg était vivant. Or, depuis son décès en 1997, les héritiers attendent toujours que le mouvement Loubavitch remplisse les termes du contrat et leurs poches.

En effet, selon le code de la propriété intellectuelle (article L.123-1), l’auteur bénéficie du droit d’auteur exclusif  sur son œuvre tout sa vie et, jusqu’à 70 ans après son décès au bénéfice de ses ayant-droits, avant que ses œuvres n’entrent dans le domaine public.

Les héritiers Greenberg expliquent que les photos réalisées par leur père tapissent les murs des villes du monde entier, sont utilisées sur tous les sites internet, journaux et au cours des manifestations publiques du mouvement Loubavitch et, pas un seul centime ne leur a été reversé.

L’avocat du mouvement Loubavitch, Maître Smirnoff, avait initialement rappelé une affaire similaire portée devant un tribunal rabbinique où le différent s’était réglé ainsi : un des fils avait rêvé que son père, un célèbre Rebbe (zal), avait rencontré l’âme perdue du photographe sur le seuil du Gan Eden. L’âme avait alors déclaré sur l’honneur abandonner tout droit à la propriété de ses œuvres dans le monde terrestre et les Portes Célestes s’étaient ouvertes devant lui.

Puis, Maître Smirnoff a demandé l’annulation du procès arguant que le véritable artiste était le Rabbi de Loubavitch. Le photographe n’étant « qu’un vulgaire assistant technique qui mettait sur papier les créations artistiques du Rabbi ».

Ses arguments n’ont pas semblé convaincre la justice.

D’après divers cadres du mouvement, des galas exceptionnels de soutien vont être prochainement organisés à Crown Height et rue Petit pour lever des fonds afin d’éviter la faillite du mouvement.

Pourtant, il aurait suffi de dire que le photographe n’était pas mort, mais qu’il avait simplement « disparu aux yeux du monde ».

Oyshkenaze

Crédit photo : oyshkenaze

A propos de Mise en trentaine

Mise En Trentaine est le pseudonyme d’un vieux trentenaire qui a toujours nourri une passion pour l’investigation, pourvue qu’elle ne lui prenne pas trop de temps. Auteur du célébrissime blog éponyme, il se compromet également à la rédaction d’Actualités Feuj quand ses nombreuses sources lui réservent les scoops les plus exclusifs. Fin limier en surcharge pondérale à peine notable, il préfère miser sur l’humain et la confiance accordée à chacun de ses informateurs, plutôt que de se lasser dans de stériles procédures de vérifications chronophages. Instigateur du site, il n’en porte cependant aucune responsabilité. Ni fierté du reste, si ce n’est celle de dire plus tard à ses petits-enfants au moment de la remise de sa Légion d’Honneur : « Et dire que tout cela a commencé comme une blague d’été… »

11 commentaires

  1. Petits c…ards…
    Non vous faites du comique troupier à déprimer un légionnaire mais vous êtes mal informés…cette photo n'a jamais été prise par Greenberg mais par Shimon Roumani…

  2. Shimon Roumani ? le même qui a photographié tous les doctorats du Rabbi à la Sorbonne ?

    (allez Schlomoh, pas toi, c'est de l'humour ! 😉 )

  3. C'est moyennement drôle Mise En Trentaine….

  4. C'est une blague ou quoi ??? 770 millions de dollars avec un avocat Smirnoff (ça sent la vodka mal digérée tout ça…)

  5. zavaient qu’a dire kil n’etait pas mort, mdr !

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: