Breaking News sa race
Accueil » Fait divers » Interview exclusive du créateur du T-Shirt Zara « Shérif »

Interview exclusive du créateur du T-Shirt Zara « Shérif »

Face au tollé qu’a entrainé la découverte d’un t-shirt rayé ZARA agrémenté d’une étoile jaune, Actualités Feuj a réussi à contacter le responsable création & tendance de la marque.

Pietro Gianinetti répond à notre interview.

« Notre idée, au début, était de s’inspirer de la mode des années 40. C’est un business model qui fonctionne bien dans d’autres domaines du design (high Tech, auto etc.). Après un brainstorming d’équipe,  on a décidé de créer une ligne Summer Camp.
Alors, on a cherché sur le net et on est tombé sur des images avec le mot clé camp 1940. »

Tshirt Zara

Tshirt Zara rayé avec étoile jaune de David le Shérif

Pietro poursuit :

« Pour tout vous dire, au sein de notre équipe, il y a eu beaucoup de concentration pour sortir cette ligne de prêt-à-déporter.
Et, avec la fin de l’été, on était obligés d’aller vite, on a pas eu le shoah…
La collection 39-45, c’est quand même 6 millions de vente ! On a voulu reproduire le même buzz qu’à l’époque, mais tout bien réfléchi, je crois qu’on ne peut pas rire de tout. Surtout avec les juifs.  »

A l’heure actuelle, le T-Shirt ZARA est désormais indisponible à la vente. La firme s’est excusée sur son compte Twitter.

Mais Pietro n’a pas dit son dernier mot.

« Avec mon équipe, on s’est concertés. On va finalement remplacer cette collection par quelque chose de plus tendance, de plus actuel. Un truc en rapport avec le cessez-le-feu en Israël.
Une ligne plus gaie et qui a l’air d’être appréciée dans plusieurs pays européens. On a remarqué ça en début d’été lors des manifs pour Gaza.
On va relancer le treillis à l’ancienne, avec finition verte ou rouge. Vous en pensez quoi ? hein ?  »

Collection Treillis à l'ancienne

Collection Treillis à l’ancienne

Chez Actualités Feuj, on a du mal à se prononcer. On veut pas trop dire qu’on adore, on aurait peur de faire de la avoda ZARA

La rédaction

A propos de Harry Berg

D'origine séfarade, mais d'apparence ashkénaze, raillé et moqué enfant, Harry Koberg change de nom pour Harry Berg, plus facile à porter. Ce journaliste réputé, a toujours un coup d'avance sur l'actualité (La rue des rosiers vendue, Gad déjà marié...). N’hésitez pas à le contacter sur son Facebook si vous avez un scoop à lui soumettre !

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: