Breaking News sa race
Accueil » Israël » La Palestine, ce Monaco du Tiers-Monde

La Palestine, ce Monaco du Tiers-Monde

Depuis le début du conflit au Moyen-Orient, Mahmoud Abbas, chef indéboulonnable, élu au suffrage personnel, de l’Autorité palestinienne, s’est montré plus que silencieux face à ses administrés de Gaza, pris en otages par le Hamas qui se sert d’eux comme bouclier humain contre Tsahal.
D’aucuns l’accusaient de voir en la riposte israélienne une occasion d’affaiblir le mouvement terroriste gazaoui, opposant historique à son gouvernement.
Après une enquête poussée dans les bureaux de Jenine et Raffah, nous sommes en mesure de vous expliquer les raisons de ce mutisme.

MahmoudAbbasCleaningGlasses

Jamila Houakrat est la Responsable adjointe à l’état-civil et nous confie:
« Nos services sont débordés, littéralement envahis, chaque jour, par des milliers de demandes de naturalisation. Nous n’avons jamais connu cela. »
Pourquoi cette soudaine envie de devenir citoyen de l’autorité palestinienne ?
« Au début nous pensions qu’il s’agissait de palestiniens à l’étranger qui souhaitaient revenir. Mais en réalité ces demandes émanent de presque tous les pays arabes, africains et même asiatiques. Tous le monde veut devenir Palestinien ! »

prof

Nous sommes parvenus à contacter Shakeeb H., un instituteur syrien dont le dossier de naturalisation est en attente à Jenine.

« Cela fait des années qu’on nous massacre en Syrie. J’ai perdu presque toute ma famille dans cette guerre. Les tueries sont quotidiennes. Lapidations. Décapitations. Pelotons d’exécutions.  Chaque jour, chaque heure. Et quelle couverture médiatique ? Quel retentissement international ? Quelle manœuvres diplomatiques face à ces centaines de milliers de morts ?
C’est pour cela que j’ai voulu devenir palestinien.
Se sentir enfin écouté, enfin soutenu par tous les mouvements de gauche et de droite dans le monde entier. Sentir la compassion de tous les journalistes filmant notre détresse.
Je ne serai plus seul face à ma tragédie ».

infirmier

Même son de cloche chez Hakim E., infirmier en Afghanistan : « Depuis le départ des américains et le retour des talibans, c’est devenu un enfer ici. Quand j’ai vu les manifestations sauvages en France pour soutenir les Gazaouis, j’en ai éprouvé de la jalousie. Et nous alors ? Qui pour nous soutenir ? Nous aussi on est musulman.
Puis je me suis rendu à l’évidence.
Gaza et les palestiniens c’est un peu les monégasques du Monde arabe pour les médias, les chancelleries et les mosquées.
On peut bien nous tuer, nous, mais, eux, on ne doit pas les toucher.
J’ai donc décidé de devenir moi aussi palestinien. Vu mon métier, infirmier, j’espère que je serai accepté rapidement: la charia mise en place à Gaza par le Hamas m’offre de belles opportunités professionnelles ! »

chinoiseEnfin, plus surprenant peut-être, Sung Mi L., une jeune chinoise de 15 ans, qui a également accepter de témoigner :
« En Palestine il y a la plus grande densité de journalistes et d’organisations humanitaires au monde. Plus qu’en Afrique et plus que dans toute l’Asie. Pour moi, c’est un rêve devenu réalité. Je peux enfin envisager un avenir meilleur que dans ma province où j’ai dû m’échapper à 11 ans après 23 jours de travail non-stop en usine, et personne pour me défendre. Et puis pour être complètement honnête quand j’ai réalisé que la Palestine absorbait la majorité des aides financières de la planète, cela m’a définitivement convaincu de vouloir vivre et souffrir ici. »

 

« Vous comprenez bien maintenant qu’on n’a plus le temps pour faire des déclarations inutiles » insiste Jamila Houakrat, avant de conclure: »Nous laissons cela à M. Mechaal qui depuis son hôtel de luxe au Qatar gère la propagande palestinienne, en envoyant ses ouailles se faire tuer au combat ».

chef-hamas-khaled-mechaal-

Auteur: Mise en Trentaine

A propos de Mise en trentaine

Mise En Trentaine est le pseudonyme d’un vieux trentenaire qui a toujours nourri une passion pour l’investigation, pourvue qu’elle ne lui prenne pas trop de temps. Auteur du célébrissime blog éponyme, il se compromet également à la rédaction d’Actualités Feuj quand ses nombreuses sources lui réservent les scoops les plus exclusifs. Fin limier en surcharge pondérale à peine notable, il préfère miser sur l’humain et la confiance accordée à chacun de ses informateurs, plutôt que de se lasser dans de stériles procédures de vérifications chronophages. Instigateur du site, il n’en porte cependant aucune responsabilité. Ni fierté du reste, si ce n’est celle de dire plus tard à ses petits-enfants au moment de la remise de sa Légion d’Honneur : « Et dire que tout cela a commencé comme une blague d’été… »

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: