Breaking News sa race
Accueil » France » Economie : « la cacherout va bientôt concurrencer le PSG »

Economie : « la cacherout va bientôt concurrencer le PSG »

« Il faut valoriser et monnayer la valeur marchande du nom de rabbins qui font de la cacherout » a déclaré Haïm Touitou, Président de Teouda, le Syndicat National de la Cacherout.

nyse-trader

« Les rabbins possèdent un capital insuffisamment exploité : la valeur de leur réputation. Un fond spécialisé pourrait les aider à mieux la valoriser et donc augmenter les revenus associés à leurs diverses activités extra communautaires. Ce fond achèterait leur marque commerciale à la manière d’une titrisation financière. Il assurerait également la protection juridique contre les contre-façons (fausses teoudot) et le public pourrait acheter ces titres, qui prendraient rapidement de la valeur. »

Monsieur Touitou poursuit : « A l’heure de la mondialisation il est temps de sortir les rabbins de leur village.Quel bonheur, pour le public juif, que de spéculer honnêtement sur la réputation des rabbins industrieux qui ne se contenteraient plus du salaire misérable que leur verse la communauté et pourraient faire autre chose que des mariages et des enterrements locaux pour augmenter leur maigre pitance ? »

« Les hassidim qui jouent tant d’argent à la loterie nationale pourraient mieux placer l’argent qu’ils n’ont pas encore, les présidents de communauté insatisfaits pourraient se débarrasser de leur rabbin s’ils n’atteignent pas les objectifs de cours fixés dans leur contrat, et revendre avec bénéfice les rabbin super performers qui enrichissent leurs communautés. »

« Il faut installer une Brand Culture, cohérente et valorisante afin que les téoudot puissent bénéficier d’un véritable essor communautaire et puissent s’élargir à l’international. Nous recherchons particulièrement des professionnels du Marketing et des juristes pour nous aider à développer nos futures offres commerciales :

– Location de rabbins certifiants pour apprendre à investir dans la cacherout, pour les communautés entreprenantes,

– Achat de rabbins d’occasion côtés à l’Argus pour les communautés qui ont besoin de solidifier leur capital cacherout,

– Offres Hard discount en provenance directe de Bné Brak, pour les communautés qui veulent investir dans les jeunes talents du marché,

– Offre de leasing, pour investir sans risque et sans contrainte (attention, vous ne toucherez les bénéfices de votre téouda que si vous profitez de l’offre d’achat à échéance). »

Bref, le PSG n’a qu’à bien se tenir !

Oyshkenaze

Crédit image : Spencer Platt.

A propos de Oy Shkenaze

Après avoir exercé plusieurs métiers alternant succès et célébrité, Oyshkenaze est revenu à son domaine de prédilection, le journalisme de terrain. Cette passion le poursuit depuis toujours puisqu'en primaire déjà, il était le rédacteur en chef du journal de son école. Sa mère confirme : "Les appréciations de ses professeurs sur ses rédactions et son 11/20 à l'écrit du baccalauréat de français présageaient déjà de la brillante carrière qu'il mène aujourd’hui à Actualités Feuj"

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: