Breaking News sa race
Accueil » Brèves » Les 30 phrases à ne pas prononcer pendant le Séder

Les 30 phrases à ne pas prononcer pendant le Séder

Quand on pense au Séder de Pessah, on imagine une soirée sympa, en famille, avec des amis où on mange et on boit bien…

Afin que votre Séder se déroule au mieux, Actualités-Feuj vous propose les 30 phrases à ne pas prononcer pendant le Séder :

Festen600

1- « Tiens, c’est marrant, j’avais pas porté ce costume depuis la bar-mitsva de David… J’avais oublié que j’y avais mis un morceau de pain dans ma poche. Elle est où la poubelle ? »

2- « Hein ? L’agneau s’appelle Pascal ? C’est bizarre comme nom pour un agneau… »

3- « Hé, toi qui es religieux, tu sais pourquoi on mange un œuf dans de l’eau salé ? C’est parce que quand les enfants d’Israël ont traversé la mer des joncs, ils avaient de l’eau jusqu’au nombril. Ha, ha ! »

4- « C’est quoi déjà les 7 céréales qu’il ne faut pas manger pendant Pessah ? »

5- « Si ça te dérange pas, on va lire chaque paragraphe, puis le traduire en français pour que tout le monde comprenne. »

6- « J’ai pris la Haggadah commentée par Elie Wiesel. Elle est vachement bien. Y’a plein de références à la Shoah. »

7- « Je crois que si on oublie de mettre le verre d’Eliahou sur la table, il faut tout recommencer depuis le début. »

8- « J’ai bu trop de vin… Impossible de me souvenir où j’ai caché l’Afikoman… »

9- « C’est à quel moment qu’on lit « ce sera nous dès ce soir… » ? »

10- « Ne vous accoudez pas maintenant ! Ici, ça n’a aucun sens, voyons ! »

vie_long_fleuve

11- « Essayez de ne pas faire de miettes avec la matsa, s’il vous plaît. »

12- « Comme vous ne mangez pas de pain, je vous ai fait des lasagnes ! »

13- « Quelqu’un aurait un laxatif ? »

14- « Non, mais sérieux… Elle est complètement nulle ton explication ! »

15- « Ta viande, c’est en souvenir du sacrifice au Temple si elle est cuite comme ça ? »

16- « Ouais, ben c’est pas la peine de me demander d’acheter le vin si vous ne finissez pas vos verres… »

CaranDAche_ParlerPhilo_2

17- « Enfin, quand même, objectivement parlant, on ne peut pas soutenir de façon inconditionnelle la politique israélienne ! »

18- « Ah… Serge, tu as pris cette matsa chemoura ? Avec cette hachagah’a ? Je dis pas… elle est cachère, si, si ! Mais bon… Nicole ? Sois gentille, tu peux me sortir celles que j’ai apportées ? »

19- « Franchement chérie, je préfère zapper le 2ème séder plutôt que d’aller le faire chez tes parents. »

20- « Tu l’as pas déjà sorti l’année dernière ce commentaire ? »

21- « Bon, je fume une clope… Quoi ! Ça va… c’est Yom Tov, c’est pas chabbat ! »

22- « Je comprends pas pourquoi les premières fêtes c’est toujours chez mes parents alors que ce sont le plus crevantes et les secondes, toujours chez les tiens, tranquilles, à attendre la Mimouna. »

23- « Tu as bien fait de venir sans ta femme, parce que, halakhiquement, c’est compliqué le séder quand un des convives n’est pas juif. »

24- « Ah oui… Les fameux gâteaux à la fécule de patate… »

diner

25- « Ton fils, il s’est vraiment investi dans Ma Nichtana, il y a vraiment mis du cœur, mais il chante toujours aussi faux ! »

26- « C’est ça ce que tu appelles des olives (ou dattes, ou jujubes…) ? Chez nous, au Maroc (ou en Algérie, ou en Tunisie…), elles étaient 5 fois (10 fois ou 20 fois) plus grosses ! »

27- « Alors, toujours pas de petite copine ? Tu veux que je te présente des filles ? Ou alors, tu es… »

28- « Mais arrête, tu bois jamais d’alcool, et là môssieu croit qu’il va finir sereinement 4 verres de vin rouge. Quoi « Tais-toi » ? D’où je te fais honte devant la famille ? Qui va devoir encore se lever pour nettoyer derrière-toi quand tu seras complètement bourré cette nuit ? »

29- « Attends, la romaine, vous appelez ça une herbe amère ? »

30- « C’est bon, j’ai trouvé l’Afikoman, elle était aux chiottes ! »

Festen 2

Oyshkenaze

Crédit photo : Sara Krulwich Festen, DR La vie est un long fleuve tranquille, Terrafemina, Caran d’Ache

Enhanced by Zemanta

A propos de Oy Shkenaze

Après avoir exercé plusieurs métiers alternant succès et célébrité, Oyshkenaze est revenu à son domaine de prédilection, le journalisme de terrain. Cette passion le poursuit depuis toujours puisqu'en primaire déjà, il était le rédacteur en chef du journal de son école. Sa mère confirme : "Les appréciations de ses professeurs sur ses rédactions et son 11/20 à l'écrit du baccalauréat de français présageaient déjà de la brillante carrière qu'il mène aujourd’hui à Actualités Feuj"

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: