Breaking News sa race
Accueil » Fait divers » Journal de bord d’un Martyr, épisode 2

Journal de bord d’un Martyr, épisode 2

Nous publions ici la suite du Journal de bord de Abdel Malik Souffiane, ex-kamikaze, découvrant les joies inespérées du Paradis des Martyrs.
Pour lire le début cliquez ici

Jour 35

Hé Ho… Y’a quelqu’un Là-Haut ? J’ai besoin d’un break ! Vous m’entendez ? J’en peux plus, chuis fatigué, j’ai la tête comme une pastèque et le reste comme un piment rouge ! je veux parler à un responsable ! Walla c’est pas humain.

Je m’ennuie… y a rien a faire ici. Je vais me faire exploser si ça continuer… ah m*** c’est déjà fait…

Hé Ho… Y’a quelqu’un ?

Bouhouhohuhou…

QUOI ? AH NON ! DÉ-GA-GE LA 35 JE FAIS GRÈVE TU COMPRENDS, Y A PAS MARQUÉ « JAMES BROWN » OU « ROCCO » ICI, CA VA ? C’EST FINI LE MANÈGE ENCHANTE DANS LE CALBUT, D’ACCORD ? LE MATOS IL EST EN SAV, VOUS L’AVEZ CHANMÉ BOUYAVE ! Y’A PLUS DE MISTER-FREEZE ! TU CAPTES OU LÉLÉ  ? ALLEZ ZID , T’FASSON, TU VAS ENCORE T’EMPIFFRER AVEC TON COUSCOUS QUI EMPESTE COMME LES AUTRES GONZES QUI TAILLENT DU 95 EN TOUR DE BURKA !!!!
CHOUFFE MCHOUIA VOUS AVEZ DÉJÀ TOUTES DOUBLÉ DE VOLUME ET TRIPLÉ DE POIDS !
LES FEMEN VOUS CONNAISSEZ ? CA VOUS DIT PAS DE LEUR RESSEMBLER UN PEU NAADIN ?!?
VOUS M’AVEZ MIS LA SEUM !

Mais qu’est ce que vous avez toutes à pleurer ahoudda  ?
C’est quoi cette nouvelle hystérie, vous avez vos règles ou quoi ? …Hein ! Encore ?
Raaaa NAAANN !

Jour 52

Qu’est ce qui y a encore ? Vous pouvez pas me foutre la paix 5 mn, nan ? Comment ça j’ai reçu une lettre ? Une vraie lettre ? C’est pas vrai, on m’écrit ? Youhou !!!! Lilililili !!! Allah m’a entendu sûrement !?! Gloire à Toi ! Je savais que tu n’abandonnerais pas ton Shahid ! Il était temps…

Donne moi ça la grosse et retourne à tes kémias avec ton club du Livre Guinnes des obèses

Alors qu’est ce que ça dit : Cher Shahid… blablabla… rupture de stock de vierges en ce moment…blablabla… Comment ça une compensation ?

C’est quoi cette histoire de chèvres ???

chevre

Jour 64

…. Je veux mourir, mais je suis déjà mort…ça me tue !
J’ai droit à une deuxième chance, non ?
Au collège, la conseillère d’orientation, cette pouffe de Mamzelle Drumont, elle m’avait dit que j’avais droit ? Vous voulez me punir parce que je lui ai cassé son nez dans la salle des profs, c’est ça, hein ? Ok, Ok, je regrette pour la karba de Drumont, j’étais vénère, mais maintenant siouplait sortez moi de là !

Et tout le monde s’en fout, je m’entends même plus réfléchir, faut dire que j’ai jamais trop commencé en bas, mais là y a trop de bruit, et c’est pas l’étable qui gémit le plus : les Maïté sistouilles s’en battent les steaks total de oim. Quand je pense à toutes ces grosses vaches ! Ah tiens justement, en parlant de vaches, c’est l’heure d’aller traire Marguerite, Belle, Huguette et Gladys…  pfffff !

Je suis tout seul. Tout seul.  Je donnerai portenawak pour parler avec un keum… même avec un feuj, tu vois

Jour 70

Ouais c’est ça alekoum salam aussi, te fatigues pas à me dire ton prénom. Je m’en tape. Tu seras la 70 et puis c’est tout, allez vas-y, fais ton boulot qu’on en finisse, je suis exténué, vous m’avez tué les glaouis, meute de zouzes. Vous n’arrêtez pas de bouffer. De comploter. De créer des clans de donzelles qui se foutent sur la tronche. Ça pleure, ça rit. Ça parle fringue, régime, coiffure, maquillage, psy-cho-lo-gie et tutti quanti.
Et même pas je mate un string, vous transpirez dans vos burka en synthétique, je vais me pendre, ça pue plus que votre cuisine !

Y’a pas un seul mec à qui parler. J’ai aucun pote. Y a que de la gonze. On m’a filé des explosifs en bas, mais là j’ai besoin d’une kalache pour faire le ménage, franchement, histoire de lâcher l’affaire.

La seule satisfaction que j’ai, c’est avec mes vaches, mes chèvres et avec Hugo le poulpe. Les animaux, eux au moins ils me comprennent. C’est sûr, le premier soir, c’était pas évident-évident, j’avoue.
Mais les sentiments en scred sont venues en deux-deux, et moi Abdel, j’ai réalisé qu’au fond de oim, j’étais plus proche de l’animal que de ces handybags hystériques…

L’autre bonne nouvelle c’est que le calvaire est terminé. Il me reste plus que l’éternité à m’ennuyer avec ces blazes…

burka

Jour 86

Numéro je-sais-plus-combien-et-je-m’en-fous, je te le répète, vous, vous êtes LÀ-BAS et moi je suis ICI, vous traversez pas LA FRONTIÈRE, je veux plus vous voir. Vous me laissez avec mes animaux naadinomouk !

Ah ? Tu as des choses importantes à me dire ? Ok… Alors vas-y, t’as intérêt à ce que ce soit pas encore un psy-test de Cosmo ou Biba…
« Numéro 1,2,3,4,5,6,7,8,9 et 10 ont 3  mois de retard » ? Retard de quoi ? Vous êtes « toutes retardées » ? ouais, plutôt… hé hé hé…
Comment ça c’est une image ?  Encore ?

QUOI ?

JE VAIS ETRE PAPA ??!!!

burka 3

Jour 87

Réception d’une seconde missive : « Pour combler le stock de vierges du Paradis, et malgré le rattrapage en vierges que nous vous avons octroyé en sus des animaux offerts (chèvres, vaches, chienne, mollusques…),  les enfants à naître seront tous de sexe féminin. Pour aider les parturientes, nous acheminerons leurs mamans, qui viendront les soutenir les 18 premières années. Merci de votre compréhension. »

Quoi ? Mes filles seront offertes vierges à des enc**** de Shahid ?

ET EN PLUS JE VAIS ME TAPER 70 BELLES-MÈRES ?

Jour 3086

Je croyais qu’il n’y avait pas pire qu’une femme qui votait communiste (oui, moi aussi je me suis mis « aux images »).
J’avais tort : il y a la femme enceinte. Puissance 70 pour Bibi.
Nuits blanches, crises de nerfs, nausées, incontinence. Mon paradis est inondé de vomi et d’urine.
Et de larmes aussi. Les miennes.
70 accouchements. C’est pire que traverser à pied Gaza avec un drapeau israélien.
Les bébés femelles (4 kilos 950 pour la plus maigre) ressemblent toutes à leur mères qui ressemblaient déjà toutes à leurs mères.

La journée, les 70 mamans parlent à leurs 70 mamans sur l’éducation de leurs 70 filles, et pendant les siestes des nourrissons, complotent à 140 contre 140 qui va alimenter 140×140 dossiers a durée de vie illimité.

La nuit, les 70 belle-mères demandent à leurs 70 filles de venir réveiller leur unique mari pour aller donner le biberon aux 70 monstres qui ont rempli 70 couches, à changer toutes les deux heures. Hé ouais h’abibi, leurs petits estomacs est à plein régime. Déjà.

En bref, je ne suis que douleur. Et je suis terrorisé. Je fais dans mon froc tous les matins en me rappelant que j’ai pas encore reçu les « Bonus » promis par ce fdp de Ziyad…

Mon paradis est devenu un enfer… pour l’éternité.

Auteur: Mise En Trentaine

A propos de Mise en trentaine

Mise En Trentaine est le pseudonyme d’un vieux trentenaire qui a toujours nourri une passion pour l’investigation, pourvue qu’elle ne lui prenne pas trop de temps. Auteur du célébrissime blog éponyme, il se compromet également à la rédaction d’Actualités Feuj quand ses nombreuses sources lui réservent les scoops les plus exclusifs. Fin limier en surcharge pondérale à peine notable, il préfère miser sur l’humain et la confiance accordée à chacun de ses informateurs, plutôt que de se lasser dans de stériles procédures de vérifications chronophages. Instigateur du site, il n’en porte cependant aucune responsabilité. Ni fierté du reste, si ce n’est celle de dire plus tard à ses petits-enfants au moment de la remise de sa Légion d’Honneur : « Et dire que tout cela a commencé comme une blague d’été… »

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: