Breaking News sa race
Accueil » Brèves » Toi aussi, apprends à faire des blagues antisémites !

Toi aussi, apprends à faire des blagues antisémites !

Toi aussi, tu peux faire des blagues antisémites ! Si, si… C’est très facile ! Viens et apprends.

Regarde, on va faire un jeu… La règle est simple :
Tu dis « Un Bon Juif » (hi, hi, un bon juif  ! Ca a l’air rigolo ! On va se marrer…), tu lances un dé et tu finis ta phrase en faisant une allusion avec le mot qui correspond au nombre affiché sur ton dé…  Si on y arrive (ha ha ha, Si-on, Sion ! Trop drôle ! Il est trop bien ton jeu ! ), les autres joueurs donnent 10 € (ha, ha, ha de l’argent… un jeu sur les juifs ! Mdr – LOL ! ).

Tu as compris ? (ouaiiiiis ! )
1- Gaz (prout ! Pffrrrrrrrr ! )
2- Auschwitz (mouaaaaaaarf ! Trop marrant ! )
3- Four (ho, c’est bien trouvé, ça ! )
4- Argent (ha, ha, argent, juif, ha ha ! Noooon, je me comprends… ha, ha, ha ! )
5- Nez (ah ouais… les juifs, le nez… hééé, c’est bon ça ! )
6- Joker, tu as le droit d’utiliser plusieurs mots (ouaiiis, j’ai compris ! On y va ? )

On essaie ? Allez, lance le dé… 5 !Antisémite nez
C’est bien, tu as compris ! Allez, relance… 3 ! Antisémite four
Bravo… Encore ?… 5 !Antisémitisme nez2

Allez, une dernière ?… 6 !Antisémite combo
Super… Tu es très fort, ingénieux et original ! (hu, hu, hu… c’est trop bien…)

Maintenant, tu peux jouer avec 2 dés. Le premier choisit la catégorie à moquer (« Un bon juif » , « Un bon arabe » , « Un bon noir » etc.) et le deuxième, le mot clé qui peut varier selon la catégorie. Tu veux que je t’aide ? Non, c’est bon, tu trouves tout seul ? Faut dire que tu es doué !

Tu peux aussi faire des variantes, comme changer la phrase du début, mais les règles sont les mêmes. Regarde, là, on a fait la variante « rappe comme Hitler » (Hu, hu, hu… Hitler… les juifs… trop fort ! )

RapHitler2
Bon, maintenant, tu m’excuses, mais je vais aller gerber.

Oyshkenaze

Crédit Photo : copies d’écran de Twitter, eldh / flickr

 

 

A propos de Oy Shkenaze

Après avoir exercé plusieurs métiers alternant succès et célébrité, Oyshkenaze est revenu à son domaine de prédilection, le journalisme de terrain. Cette passion le poursuit depuis toujours puisqu'en primaire déjà, il était le rédacteur en chef du journal de son école. Sa mère confirme : "Les appréciations de ses professeurs sur ses rédactions et son 11/20 à l'écrit du baccalauréat de français présageaient déjà de la brillante carrière qu'il mène aujourd’hui à Actualités Feuj"

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: