Breaking News sa race
Accueil » France » Le Candidat PS de Marseille inquiéte la Communauté

Le Candidat PS de Marseille inquiéte la Communauté

Patrick Menucci, tout juste vainqueur des primaires du parti socialiste hautement disputées pour l’élection à la mairie de Marseille, aurait décidé de se venger. Pas seulement de Samia Ghali. Mais aussi de Maurice Benouaïch, tailleur de son état.
En off, Monsieur Menucci aurait déclaré aux journalistes de Marseille Plus: « Benouaïch m’avait promis que c’était du super 120, infroissable, d’Ecosse, au tombé impe-ccabl-e ! Et pour 750 €, il-e me disait que c’était, peuchère, une affair-euh. Vous avez vu ma photo sur tous les journaux ce matin ? on dirait une fripe de Tati ! »

En effet, pour un candidat officiel à la mairie de la cité phocéenne, ça jure aux entournures…

costume menucci

Cependant, outre ses talents de tailleur, Monsieur Benouaïche est aussi le Vice-Président du Consistoire Régional de la région PACA.

Jusqu’où Monsieur Patrick Menucci ira-t-il pour mettre à exécution sa vengeance ? Quelles retombées pour les juifs marseillais en cas de défaite du maire sortant, Monsieur Gaudin ? Nul ne le sait, mais la Communauté Juive de Marseille est inquiète.

Mise à jour: il semblerait qu’un arbitrage soit en cours. En gage d’excuse, la négociation (proposée par le Beth Din de Marseille) porterait sur 2 chemises Hugo Boss col milanais, une cravate Burberry et 2 costumes Mr de Fursac sorti des archives. L’équipe PS serait en pleine effervescence…

 

Auteur: Mise en Trentaine

 

Enhanced by Zemanta

A propos de Mise en trentaine

Mise En Trentaine est le pseudonyme d’un vieux trentenaire qui a toujours nourri une passion pour l’investigation, pourvue qu’elle ne lui prenne pas trop de temps. Auteur du célébrissime blog éponyme, il se compromet également à la rédaction d’Actualités Feuj quand ses nombreuses sources lui réservent les scoops les plus exclusifs. Fin limier en surcharge pondérale à peine notable, il préfère miser sur l’humain et la confiance accordée à chacun de ses informateurs, plutôt que de se lasser dans de stériles procédures de vérifications chronophages. Instigateur du site, il n’en porte cependant aucune responsabilité. Ni fierté du reste, si ce n’est celle de dire plus tard à ses petits-enfants au moment de la remise de sa Légion d’Honneur : « Et dire que tout cela a commencé comme une blague d’été… »

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: