Breaking News sa race
Accueil » France » Elle s’appelait Zahia, desormais c’est Sarah

Elle s’appelait Zahia, desormais c’est Sarah

 

Elle s’appelait Zahia
N’avait pas 18 ans,
Rencontra riberi
Et cru au prince charmant…

Zahia

Zahia Dehar

Cette histoire vous la connaissez.

La plantureuse Zahia, ex Escort du showbiz, s’est depuis reconvertie dans la mode et lingerie fine, profitant de sa nouvelle notoriété.

C’est grâce à cette nouvelle activité qu’elle rencontre David Bouaziz, organisateur de salons dans l’événementiel, et de défilés haute couture.

« Dès que je l’ai croisée j’ai senti en elle cette aura incroyable qu’elle dégage.
Une attirance que personne ne peut nier.
Je lui ai tout naturellement proposé mes services ».

Les affaires marchent bien pour David, mais pas encore assez. Il lui faut trouver de nouveaux filons.

« Je l’ai mise en relation avec plusieurs amis créateurs. On va sortir une nouvelle gamme de produits. Ce que je souhaite faire avec elle, c’est créer un marché de niche. On va donc s’attaquer à un domaine jamais exploité jusqu’à lors. »

« Parce que tsniout ne veut pas dire laide. Parce que nos femmes religieuses ont aussi le droit d’être sensuelles. Zahia va créer la ligne Sarah. »

Pour aller plus loin, et dans un souci de crédibilité auprès de son futur public religieux, Zahia souhaite se convertir.

« Quand on m’a dit qu’il fallait plusieurs années pour obtenir sa conversion, j’ai perdu espoir. Puis un ami m’a parlé de Copernic. C’est comme si les portes du ciel s’étaient ouvertes b’h.   »

Sarah, devrait lancer sa collection tsniout d’ici l’hiver.

Quelques exemples de nouveautés attendues:
– Accessoires non électriques, spécialement adaptés pour shabat  (canard à manivelle, String fluorescent.. )
– Menottes gourmandes (goût guefiltefish, dafina, ou crevettes cacher)
– lingerie adaptée aux mama tunisiennes de plus de 150kg ayant abusé de pkeila,
– etc.

Cette nouvelle mode devrait faire fureur auprès d’un public religieux averti.

La vente ne se fera que sur internet, sur les sites de ventes privées juif.
Une manière d’acheter tsniout également.

Sarah ne devrait pas s’arrêter là et aimerait également sortir une gamme Halal.

Ci-dessous, une photo en exclusivité :

Burka Collection Sarah 2013

Auteur : Harry Berg

 

A propos de Harry Berg

D'origine séfarade, mais d'apparence ashkénaze, raillé et moqué enfant, Harry Koberg change de nom pour Harry Berg, plus facile à porter. Ce journaliste réputé, a toujours un coup d'avance sur l'actualité (La rue des rosiers vendue, Gad déjà marié...). N’hésitez pas à le contacter sur son Facebook si vous avez un scoop à lui soumettre !

2 commentaires

  1. Très marrant cet article, il fallait y penser !
    Bravo Harry Berg
    Je me demande si il y en a qui vont y croire ?

  2. Croire à quoi ? Tout ça n'est que pure vérité !!!!!

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: