Breaking News sa race
Accueil » France » Le shabbat pour éviter le chômage? Hollande y réfléchit

Le shabbat pour éviter le chômage? Hollande y réfléchit

La presse écrite se meurt depuis l’explosion du numérique.

L’information se lit désormais en continu et gratuitement sur les smartphones, les tablettes, où que l’on se trouve.
Conséquence : beaucoup de journaux ont dû réduire de manière drastique leurs effectifs ou pire, mettre la clé sous la porte.

C’est ce que rappelle une récente étude démontrant que l’audience des quotidiens nationaux est en chute libre.

baisse quotidien

Selon Jean-Pierre Joubert, responsable syndical des Éditeurs de Presse : « la fin de la presse écrite serait une catastrophe économique incommensurable. Des dizaines de milliers d’acteurs de la presse écrite : journalistes, kiosquiers, imprimeurs, livreurs et autres seraient à la rue. »
D’autres relais de croissance doivent donc être rapidement trouvés. Un exemple d’adaptation stratégique serait le quotidien France Soir qui  s’est reconverti au tout numérique. Pour l’instant cependant les résultats peinent à convaincre.

Quelle solution à ce nouveau phénomène ?

Le gouvernement de François Hollande cherche donc un moyen de sauver le secteur et réfléchit à plusieurs hypothèses .

une

LE POINT à paraître Jeudi prochain, dossier spécial relance

L’une d’entre elles, qui nous intéresse particulièrement, et qui pourrait faire cesser le tollé général à l’annonce des fermetures des synagogues le shabbat, serait celle d’imposer un jour de repos hebdomadaire, afin de relancer la presse écrite. Évidemment, pas n’importe quel jour chômé.

L’idée gouvernementale serait de calquer le rythme des français sur le shabbat des concitoyens israélites
.

Plus précisément, un jour sans électronique, sans internet et donc sans accès aux sites d’informations numériques.

« Et le septième jour, tu te reposeras… »

Interrogé par Harry Berg, un chargé de mission du Ministère des Télécommunications est clair :

« Vous avez des préceptes qui semblent être d’un autre temps. Le jour du sabbat, par exemple, vous vivez presque comme au Moyen Âge, à la lueur de vos bougies. C’est ce qui nous a donné l’idée. Votre sabbat pourrait être la solution. Plus d’internet, la presse hebdomadaire sera relancée. »

En y réfléchissant, l’idée est loin d’être iconoclaste : objectivement, la presse juive écrite ne s’est jamais mieux portée. Les titres se comptent par dizaines, qu’ils soient gratuits ou payants.

Peut-on extrapoler et dire que le shabbat, étant le jour de lecture principal du juif pratiquant, cette niche demeure prospère malgré le contexte défavorable ? Il semblerait que le gouvernement ait décidé de tenter l’expérience a l’échelle nationale.

A la question : comment allez vous obliger les citoyens à ne plus utiliser les sites d’informations ?

La réponse est simple :
« On appliquera la méthode chinoise. Coupure des tuyaux à la source. La censure numérique pour relancer la presse écrite. Un peu tiré par les cheveux certes, mais nous n’aurons pas d’autres solutions.  »

Il n’est pas impossible du reste que devant une telle mesure, si elle s’avérait, la rédaction d’Actualités-Feuj envisagerait une édition papier pour faire face à la demande de nouveaux lecteurs…

Actualités Feuj en journal papier, qu’en pensez-vous ?

Enhanced by Zemanta

A propos de Harry Berg

D'origine séfarade, mais d'apparence ashkénaze, raillé et moqué enfant, Harry Koberg change de nom pour Harry Berg, plus facile à porter. Ce journaliste réputé, a toujours un coup d'avance sur l'actualité (La rue des rosiers vendue, Gad déjà marié...). N’hésitez pas à le contacter sur son Facebook si vous avez un scoop à lui soumettre !

Un commentaire

  1. ah ! non, là je peux pas ! c’est bien simple, je vais tout faire péter ! explosifs persos à la mairie & autres administrations, bureaux de tabac, kiosques à journaux, et tout nid de journalistes 🙂
    comme ça on remettra internet le samedi : elle est pas belle la vie ?

    l’humour a des limites ! on ne plaisante pas avec les drogues dures

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: