Breaking News sa race
Accueil » France » Les synagogues fermeront le samedi

Les synagogues fermeront le samedi

C’est avec une surprise mêlée à un profond sentiment d’injustice que le Consistoire Central annonce l’information suivante : les synagogues devront fermer le chabbat, le jour le plus sacré de la semaine pour les juifs.

C’est depuis la fronde des magasins qui ont bravé la loi sur le repos dominical qu’une vieille dérogation, peu connue du code du travail, qui concerne les administrations cultuelles (comme le Consistoire) a été republiée par le Ministère du Travail et diffusée (voir le courrier ci-dessous).

 

Courrier ministrePour mémoire, la loi de 1906 sur le repos dominical impose aux entreprises et aux administrations d’accorder à leurs employés un jour de repos hebdomadaire le dimanche.

Cependant, des dérogations permanentes de droit existent pour certaines administrations (article R 3132-5 du Code du Travail) comme les hôpitaux, les pharmacies, les hôtels, les restaurants leur permettant d’ouvrir le dimanche.

Pour toutes les administrations liées aux cultes, le repos hebdomadaire du dimanche est déplacé au samedi (article R 3132-13).
Bien entendu, cet article concerne principalement la religion majoritaire, le christianisme, dont le dimanche est le jour nécessitant la présence de ses fonctionnaires pour officier à la messe. Cependant, dans la Loi de 1906, rien n’a été prévu pour les autres religions et en particulier pour le judaïsme qui devra donc donner un jour de repos à ses fonctionnaires (rabbin, hazan, chamach) le samedi et fermer ses synagogues.

Le rabbin David Elkrief, secrétaire général de Bli Néder (le syndicat des rabbins français), déplore la situation : « en attendant un moratoire sur cette loi, nous allons être obligés de déplacer le chabbat au dimanche ».

Oyshkenaze

Crédit photo : wikipédia

A propos de Oy Shkenaze

Après avoir exercé plusieurs métiers alternant succès et célébrité, Oyshkenaze est revenu à son domaine de prédilection, le journalisme de terrain. Cette passion le poursuit depuis toujours puisqu'en primaire déjà, il était le rédacteur en chef du journal de son école. Sa mère confirme : "Les appréciations de ses professeurs sur ses rédactions et son 11/20 à l'écrit du baccalauréat de français présageaient déjà de la brillante carrière qu'il mène aujourd’hui à Actualités Feuj"

8 commentaires

  1. c’est une blague fermer nos synagoges le samedi cela n’est même pas pensable c’est une atteinte à la liberté de culte et ce serait encore une de plus que la France est un pays qui n’aime pas les juifs

  2. Et pourquoi pas fermer les églises le dimanche ou les mosquées le vendredi.On aura tout vu !!!!

  3. Le concept de fond d’un journal (comme le gorafi par ex.) qui raconte n’importe quoi, est très intéressant, car il dépeint les limites de l’information et des informés.
    Mais ce même concept incorporé à note communauté est complétement, complétement stupide et immature.
    Une grande partie des lecteurs qui lisent vos articles, bercés entre la propagande quasi mensongère des médias juives du style jssnews ou lemondejuif, (ou l’on vous dira qu’Israel a trouvé la solution pour le sida et le cancer en même temps), et l’antisémitisme latent d’un pays ou l’on ne se sent pas toujours en sécurité, sont assez crédules pour croire tout ce que vous leur raconté.
    Nous avons malheureusement assez de problèmes et d’ennemis comme ca, ce n’est vraiment pas la peine d’en imaginer d’autres.

  4. moi en tant que musulman chômiste assimilé, je trouve ça pas bête du tout !

    je propose d’ailleurs un « aménagement complémentaire », en réorganisant le week-end et les jours fériés :

    1°) vendredi jour de liesse (voire liasse, ça n’est que mieux),
    2°) dimanche, jour de Shabbat,
    3°) samedi pour une rave géante en la cathédrale de notre sainte paire,
    4°) et enfin saint lundi – tradition oblige !

    semaine :

    5°) mardi : pont (notamment pour respecter le droit des ouvriers)
    6°) mercredi libre (pour aller pique-niquer : après tout, même les voleurs ont droit à l’amour)
    7°) jeudi : jour ouvré, boulot pour ceux qui veulent (afin de déblayer, faire la vaisselle, tout ça, quoi)

  5. Fermer les synagogues le samedi, le seul jour où je n’y vais pas est un scandale, on nous prive du droit de ne pas aller à la synagogue, le seul jour où cela a un sens. C’est encore une fois une preuve de la malveillance des pouvoirs publics. Remarquez que je ne vais pas non plus à la Mosquée le vendredi, ni à l’église le dimanche, c’est grave de montrer à quel point le gouvernement fait tout pour lutter contre les athées pratiquants.

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: