Breaking News sa race
Accueil » France » Le Syndrome de la quenelle ou BANANA, épidémie officiellement répertoriée par l’OMS

Le Syndrome de la quenelle ou BANANA, épidémie officiellement répertoriée par l’OMS

C’est une demi-surprise tant la gravité des symptômes ne laissaient guère d’illusions. Comme toute épidémie, les organismes sanitaires n’y ont pas prêté l’attention qu’elle méritait. Pire, nombreux même parmi les spécialistes n’y ont vu qu’un effet de société débilitant, une absurdité de plus ne touchant que les couches les plus intellectuellement défavorisées.

OMS

Or, le mal semble être bien plus inquiétant. Le Syndrome BANANA pour Brain Atrophy Neurodegenerative Associated with Neuromuscular Attack (Atrophie cérébrale neuro-dégénérative associée à une atteinte neuromusculaire) était jusque-là retrouvé uniquement auprès des populations simiesques d’Afrique équatoriale. Décrit succinctement en 1953 par une anthropologue sud-africaine, ce syndrome était voué à ne rester qu’une curiosité de plus parmi les singes.
Or le monde médical s’interroge à présent quant à savoir si ce syndrome n’aurait pas atteint l’Homme entre temps ce qui soulève la question du mode de transmission et surtout de l’agent transmettant cette maladie : un virus, une bactérie ? D’après les biologistes, il semblerait que ce soit un parasite: 

1499437-mkdd_giant_banana

Le Patient Zéro (mais limite encore moins que zéro)

Il y a quelques années un ancien humoriste multiplia les dérapages et autres provocations. Si la Justice et le Trésor Public se sont chargés de le recadrer plus ou moins, il est à présent regrettable que le monde scientifique n’y ait rien vu d’autre qu’un non-sujet à ranger parmi les absurdités de l’Humanité. Car il semble bien que ce soit lui le patient (moins que) zéro.

dieudo
Profitant de son talent scénique, il propagea inconsciemment ce parasite à celles et ceux venus l’applaudir. Comble de la misère, parmi les plus atteints, ce seront principalement des couches de la population défavorisée tant au niveau intellectuel que moral.

Les Symptômes :

  • Triple extension du membre supérieur droit
  • Contracture des muscles dorsaux et abdominaux droits entraînant un aspect en hémi-camptocormie droite (buste penché vers la droite)
  • Double flexion du membre supérieur gauche prédominant en proximal avec rigidité vicieuse des muscles du poignet et des doigts touchant l’épaule gauche
  • Visage hilare, regard vitreux, aspect abruti
  • Syndrome frontal avec désinhibition du discours (registre de la phase anale), posture hébétée
  • Appétence vers les aliments de grosses tailles, contondants ou irritants avec une obsession compulsive pour l’ananas qu’à l’abri des regards le patient tentera de loger dans son anus, parfois en y parvenant (vigilance recommandée).

Ce dernier acte faisant certainement écho au mode de transmission initial ayant infecté le Patient Zéro. Des clichés montrant les spécimens les plus atteints :

dieudo_quenelle_bbr

Dépistage :

Le test est simple et peu onéreux (BANANATest©). Il est extrêmement sensible et spécifique : on demande au patient de faire un « Heil Hitler »:

  • Si le sujet s’empresse de le faire et n’y arrive pas : le BANANATest© est positif. On dit que le BANANATest© part en quenelle.
  • Si le sujet y arrive, il s’agit alors de néo-nazis. La Justice reprend la main.
  • Si le sujet refuse, le test est négatif.Un test alternatif est à l’étude avec la phrase « Israël est un pays démocratique ».

Variante:
La demi quenelle ou semi-BANANA est une variante sans doute également parasitaire qui déforme le bras droit et crispe les muscles buccaux avec crampes digitales. Là encore l’épidémie débilitante se répandrait parmi les mêmes populations défavorisées mentalement:

dieudonne-jean-marie-le-pen

Evolution de la maladie :

Malheureusement une fois les symptômes détectés, il est souvent trop tard : l’activité cérébrale est déjà bien entravée, les séquelles en cas de rémission sont importantes et invalidantes. Seule la prévention semble efficace. Elle consiste au suivi attentionné du parcours scolaire, aux fréquentations et à divers activités intellectuellement réputés pour lutter contre l’abêtissement : lecture, art, sciences, activités sportives en compétition (attention cette dernière ne permettant pas d’éviter la semi-BANANA, voir photo ci-dessous).

552433-presidencerepublique

Facteurs aggravants :

  • Haine du juif (Cf. Antisémitisme)
  • Échec scolaire (voire échec tout court)
  • Malhonnêteté intellectuelle
  • Paranoïa et/ou Complexe de persécution
  • Mythomanie
  • Ignorance
  • Incivisme
  • Drogue et abus d’alcool
  • Islamisme

Mesures d’endiguement de la pathologie :

Pour limiter l’épidémie, des mesures sont encore à l’étude mais le temps presse, les victimes se comptent même parmi les militaires :

chasseurs_flouune

Enhanced by Zemanta

A propos de Mise en trentaine

Mise En Trentaine est le pseudonyme d’un vieux trentenaire qui a toujours nourri une passion pour l’investigation, pourvue qu’elle ne lui prenne pas trop de temps. Auteur du célébrissime blog éponyme, il se compromet également à la rédaction d’Actualités Feuj quand ses nombreuses sources lui réservent les scoops les plus exclusifs. Fin limier en surcharge pondérale à peine notable, il préfère miser sur l’humain et la confiance accordée à chacun de ses informateurs, plutôt que de se lasser dans de stériles procédures de vérifications chronophages. Instigateur du site, il n’en porte cependant aucune responsabilité. Ni fierté du reste, si ce n’est celle de dire plus tard à ses petits-enfants au moment de la remise de sa Légion d’Honneur : « Et dire que tout cela a commencé comme une blague d’été… »

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: