Breaking News sa race
Accueil » Brèves » Le régime miracle enfin inventé par les Israéliens

Le régime miracle enfin inventé par les Israéliens

Une fois n’est pas coutume, nous allons vous parler bien être sur Actualités Feuj.

Occupé(e)s à vos marmites, vous n’avez certainement pas vu la news passée la semaine dernière, juste avant les fêtes de Roch Hachana.

L’équipe de recherche du centre « Dukan & Cohen Associated for human health in a better world », situé dans les tours Azrieli à Tel Aviv, a déclaré en petit comité avoir mis au point un régime.

Mais pas n’importe quel régime. Ze régime. Le régime miracle que nous attendions tous et toutes. Celui qui nous permettra enfin de nous éclater la panse pendant les ‘Haguim et chabbats, l’esprit libre et le ventre plein….

1003376_10152212539631110_1226855520_n

La rencontre

Tout a démarré il y a déjà plusieurs années, quand les docteurs Pierre Dukan et Jean-Michel Cohen se rencontrent sur le plateau télé de « Ça se discute », présenté par le regretté Jean-Luc Delarue.

Là, ils écoutent patiemment, tour à tour, les participants se plaignant des diverses méthodes qu’ils ont utilisées afin d’arriver à leur faim fin. Sans y arriver justement.

En coulisse, c’est le déclic entre les deux hommes.

A l’époque, totalement inconnus, ils décident de s’associer pour mettre au point un régime qui contenterait tout le monde, les patient(e)s et leur banquier. Mais surtout, un régime qui marche.

La recette miracle

Il a fallu près de 20 ans de recherche, croiser des milliers de données de patients, de génomes, d’ADN avec les milliers de régimes existants, établir des statistiques particulièrement compliquées pour arriver à la recette miracle. Et, c’est le choc.

« Lorsque Tatyana, une de nos têtes chercheuses russes de l’équipe israélienne aux obus faramineux m’appelle, je suis complètement abasourdi » raconte Cohen.

« Elle crie, elle hurle de joie, elle rigole, puis pleure. La solution était là, sous nos yeux depuis le début, depuis notre enfance même. Comment n’y avons nous pas prêté attention auparavant ? Pourquoi sommes nous passés à côté d’elle pendant tant d’années, tant de siècles et à travers toutes nos générations ? »

Car le miracle vient bien de chez nous.

La cuisine juive

Sans entrer dans les détails, Dukan explique :

« Le régime hyperprotéiné, le régime Sonia Dubois, le régime Index Glycémique, le Weight Watcher, le Dukan (aussi), le Cohen (surtout)… Bref, c’est de la gnognotte. »

« On le sait pourtant depuis longtemps. On combat le mal par le mal. On arrive à bout des virus grâce aux vaccins qui eux-mêmes contiennent une infime partie du virus. Le principe est le même en homéopathie, et Juliette pas contente (rires) »

« C’était là, dans nos assiettes. Dans notre cuisine méditerranéenne. Et Ashkénaze. »

Cohen ajoute :

« Oui. Pierre a raison. Le mal par le mal. C’est ça le secret de la méthode. »

Sans trop en dévoiler, laissant cela à la partie marketing de D&C Associated, ils nous révèlent quelques principes.

« Manger un peu de ceci et de cela pendant les fêtes. Par exemple, un peu de couscous, un peu de pkeila, un peu de salata mchouia. Ou quelques latkes et une cuillère de foie haché…. Mais c’est là le problème ! C’est trop peu ! »

Et Dukan d’ajouter : « Il faut, non seulement abuser des quantités, mais en plus mélanger les types de cuisines. »

« L’apport massif de nourriture au niveau intestinal entraîne une stimulation majeure du métabolisme général. Ainsi, même si la ration calorique est importante, les besoins nécessaires pour l’absorber sont inférieurs à la dépense énergétique du corps. En se nourrissant de façon intensive, paradoxalement, ce régime agit, miraculeusement !

« Pas n’importe comment évidemment, vous le lirez dans notre méthode qui devrait sortir après cet opulent mois de Tishri, juste à temps pour vous aider à vous refaire une beauté. »

« De plus, le judaïsme a une force incroyable. Les recommandations de nos sages, à savoir la récitation du Birkat Hamazon après le repas, en restant bien assis à sa place, permet au corps de digérer les ingrédients qui macèrent depuis quelques dizaines de minutes dans l’estomac. Le suc gastrique, produit par les glandes gastriques (situées sur la paroi de l’estomac), peut agir tranquillement, à son aise ! »

Les résultats

« Les divers essais cliniques le prouvent. Les souris cobayes ont enflé, enflé, enflé…. à tel point qu’elles ont finalement éclaté. »

« Non mais attention » ajoute Cohen, « on parle d’animaux de quelques centaines de grammes à la base, rien à voir avec l’homme justement.
L’homme devrait pour sa part, à la manière du Professeur Foldingue, perdre en masse graisseuse l’équivalent de 80% de son poids. »

 

Eddie Murphy (Le Professeur Foldingue)

 

Y’aura-t-il des effets secondaires ?

« Pas à notre connaissance. Nous sommes en train de le tester sur des personnalités du monde de la mode, du showbiz en général, qui ont absolument voulu être les premières à profiter de ce nouveau programme et nous n’avons pas constaté d’effets indésirables notables. Si, peut être, un seul, absolument bénin. Des petites imperfections cutanées irréversibles mais facilement recouvrables par du maquillage.
Vous pouvez d’ailleurs en juger par vous mêmes, sur ces quelques photos que nous vous avons amenées. »

 

 

Donatella-Versace_reference

Donatella Versace AVANT APRES (Photographie ELLE)

 

image-1562

Michael Jackson AVANT APRES

 

On est tous impatients d’avoir entre nos mains, cette fameuse méthode miracle ! il ne nous restera plus qu’à trouver un bon dermato pour la correction de ces petites imperfections à peine visibles.

Auteur : Harry Berg

 

Enhanced by Zemanta

A propos de Harry Berg

D'origine séfarade, mais d'apparence ashkénaze, raillé et moqué enfant, Harry Koberg change de nom pour Harry Berg, plus facile à porter. Ce journaliste réputé, a toujours un coup d'avance sur l'actualité (La rue des rosiers vendue, Gad déjà marié...). N’hésitez pas à le contacter sur son Facebook si vous avez un scoop à lui soumettre !

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: