Breaking News sa race
Accueil » Brèves » Créteil et Sarcelles fusionnent.

Créteil et Sarcelles fusionnent.

C’est avec étonnement que nous apprenons qu’un projet de rapprochement des deux plus grosses communautés juives d’île de France, Créteil et Sarcelles, est en cours de finalisation.

image

« Nos communautés se vident peu à peu. De plus en plus de nos concitoyens s’exilent dans les villes avoisinantes, dotées de meilleure réputation et fréquentation (Domont, Saint Brice etc. pour Sarcelles; Saint-Maur, Bonneuil etc pour Créteil). Mais qu’on se le dise, notre projet permettra enfin de retrouver un judaïsme authentique, les synagogues devraient être pleines à craquer.  » rapporte Inoun Zukerman, délégué communautaire de la future communauté de communes de Sarteil.

« Ils sont venus nous voir (NDLR: ‘ils’ = ‘les juifs’). Nous les avons écoutés et à vrai dire, l’idée nous a plus. Ce rapprochement va permettre aux pratiquants de rester fidèles, et de notre côté, d’accroître nos impôts locaux et nos recettes » explique M. Jean Pietre, adjoint au maire de Sarcelles.

Le projet en détail

L’idée au départ était donc de créer LA plus grosse communauté juive de la région.
Mais comment faire, concrètement, pour relier ces villes ensembles?

Moshé Cohen-khan, responsable technique du projet raconte :
« J’avais ma petite idée en tête. Mais je ne savais pas vraiment si cela était réalisable. J’ai donc enquêté pour voir si ce que je souhaitais mettre en place existait ailleurs, et barouh hachem, les exemples étaient nombreux: New York, San Francisco, Tokyo….  »

« L’idée, c’est tout simplement, un pont. Un pont, uniquement piéton, long de 32,7 kilomètres. Les familles, les amis pourraient ainsi se retrouver pendant les fêtes, les shabbats. »

« Cela facilitera également la vie aux parents dont les enfants se sont fait virer des écoles d’une ville et se retrouvent dans l’autre, et vice versa… »

image

Le pont de Sarteil, serait pourvu d’un Erouv, pratique pour shabat.
Il y aura également des restaurants, et buvettes sur le parcours. Les petits pourront y louer des trottinettes, velib’s… afin de faire la route plus facilement.

Mais, car il y a un mais, pour faire passer ce projet auprès des maires des deux villes, il a fallu être conciliant.

Leur seule exigence?

« Créer un péage. Vos coreligionnaires comprendront qu’un pont de cet acabit est coûteux, en terme de fabrication mais également d’exploitation.
Évidemment, nous financerons le projet (à hauteur de 60%). Mais le reste de la somme devra provenir des dons. Les recettes du péage quant à elles, ne serviraient qu’à l’entretien du pont de Sarteil. Et puis le péage, avec deauville, vous êtes habitués.  » ajoute Mr Jean Pietre.

Le péage ne sera pas contraire à la halakha. Les rabbanims des grandes kehilots concernées se sont concertés. Il suffira de prendre l’abonnement à l’année (vendu dans toutes les synagogues de la région) pour être conforme aux exigences religieuses.

Sarteil, le rapprochement de Sarcelles et Créteil, devrait avoir lieu en fin d’année. Les travaux de construction démarreront dès lors.

« Il nous reste encore quelques petits détails à régler. Notamment au niveau du tracé du pont et des villes par lesquelles il passera. Nous avons prévu des entrées et sorties tout au long du parcours. Si d’autres communautés souhaitent nous rejoindre, qu’elles n’hésitent pas à nous contacter. Je pense à Montreuil, Pantin et autres… » complète l’adjoint au maire.

« Si le projet fonctionne comme on le souhaite, il sera facile de le mettre en place ailleurs en banlieue. » termine Moshé Cohen-khan.

Une grande campagne d’appels aux dons devraient démarrer juste avant celui de la tsedaka, afin de ne pas court-circuiter les 2 campagnes.

Quant à nous, nous leur souhaitons une grande réussite.

Auteur : Harry Berg

A propos de Harry Berg

D'origine séfarade, mais d'apparence ashkénaze, raillé et moqué enfant, Harry Koberg change de nom pour Harry Berg, plus facile à porter. Ce journaliste réputé, a toujours un coup d'avance sur l'actualité (La rue des rosiers vendue, Gad déjà marié...). N’hésitez pas à le contacter sur son Facebook si vous avez un scoop à lui soumettre !

2 commentaires

  1. « Sarteil », c’est toujours mieux à l’oreille que « Crécelles ». A quand « Trou-Mandé » (le rapprochement très attendu des communautés de Trouville et de Saint Mandé) ?

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: