Breaking News sa race
Accueil » Brèves » L’été, le vendredi c’est permis.

L’été, le vendredi c’est permis.

Le mois d’août est bien là.

Et comme tous les mois d’août, à Paris, les communautés se vident.
Les gens partent de plus en plus, à la montagne, dans le sud, en Israël…

image

Le problème,  c’est qu’il devient très difficile pour certaines communautés d’assurer un minyan, même le shabat!

Partant de ce constat qui se répète année après année,  le grand rabbin de Paris et de l’Île de France a autorisé ce matin, par le biais d’un communiqué sur le site du consistoire Européen, l’utilisation de la voiture afin de pouvoir rejoindre une des grandes synagogues Parisiennes (buffault, Nazareth, la victoire).

Cette autorisation, quoique surprenante, trouve ses sources dans le choulran aroukh tibétain (version originale 1759).

Attention: avant de pouvoir utiliser votre voiture, il vous faudra l’aval de votre rav, car comme le stipule le Rav, « chacun doit suivre l’avis de son rav ».

Chabat chalom oumevourah zerbib.

Auteur : Harry berg

A propos de Harry Berg

D'origine séfarade, mais d'apparence ashkénaze, raillé et moqué enfant, Harry Koberg change de nom pour Harry Berg, plus facile à porter. Ce journaliste réputé, a toujours un coup d'avance sur l'actualité (La rue des rosiers vendue, Gad déjà marié...). N’hésitez pas à le contacter sur son Facebook si vous avez un scoop à lui soumettre !

4 commentaires

  1. Dangereux ce genre d’article car il y a des personnes qui risquent de le croire !
    J’ai lu des commentaires affolés à propos de votre article pour Kippour et j’avoue que j’étais vraiment stupéfaite que des lecteurs soient tombés dans le panneau. Je vous suggère de mettre un bandeau pour avertir les lecteurs qu’il s’agit d’humour ou de satire.
    chabbat chalom

    • Vous avez raison nous avons fait une page explicative c’est hallucinant de voir des gens y croire. Mais le phénomène prend bien 🙂
      Shabat shalom

  2. J’y ai cru, heureusement que je suis tombé sur votre commentaire.
    Mettez le sur la bannière. Vu le taux d’assimilation, tout est prétexte pour faire moins dans la pratique des mitsvots, que plus.

    • Si vous aviez demandé à votre rav, comme l’article le conseille, il vous aurait mis une « TRE’HA »
      Shabat shalom

Revenir en haut de la page
%d bloggers like this: